Review de l’interface de Google Chrome (en temps réel)

Vous avez dit Open source ? Google Chrome est open source.

Vous avez dit Web 2.0 ? Google Chrome est web 2.0.

Je télécharge et lance le logiciel qui reprend mes préférences Mozilla Firefox (dossier de téléchargement). A l’installation on me propose assez peu d’options en définitive.

Une fois lancé, Google Chrome m’éclaire sur le fait que je peux taper URL ou motif de recherche dans la barre de saisie en haut, et, cerise sur le gâteau, me propose de changer le moteur de recherche (Google par défaut, vous l’aurez deviné).
Evidemment, je ne résiste pas à la tentation de choisir Yahoo! France comme moteur de recherche.

J’en profite pour faire un tour rapide dans les options. Le nombre d’options est limité, ce qui simplifie le logiciel.

Boite de dialogue des Options

Boite de dialogue des Options

Ensuite, je reviens à la page principale et regarde attentivement l’interface. Où se cachent les options ?
En fait, l’interface est à la croisée des navigateurs.
On retrouve Firefox pour les onglets et la barre des favoris, la petite étoile de la barre d’URL, qui rappelle la nouvelle Awsome Bar de Firefox 3.

Onglets, barre de saisie intelligente et favoris

Onglets, barre de saisie intelligente et favoris

On se croit dans Internet Explorer 7 avec l’absence de menus d’application, remplaçés par deux (ni plus, ni moins) boutons, en forme de feuille de papier (quand cessera-t-on avec cette métaphore) et de clé à molette. Les favoris se trouveront quand à eux dans « Autres favoris » de la barre des favoris.

Menu options de Google Chrome

Menu options de Google Chrome

On se croirait aussi dans Opéra, avec chaque nouvel onglet qui donne accès aux pages les plus souvents visitées, sauf que dans Opéra, le Speed Dial permet de choisir l’ordre des sites et d’y accéder par leur numéro.

Les plus visitées

Les plus visitées de Chrome

Le Speed Dial d'Opera

Le Speed Dial d'Opera

Bref, un mélange des fonctions les plus intelligentes des navigateurs web les plus récents sur l’interface. Cela laisse présager un navigateur moderne qui colle aux attentes d’internautes aguerris et avertis.

Edit : j’ai tapé « php » dans la barre de saisie, et une indication m’invite à presser TAB pour rechercher sur php.net, je m’éxecute, et effectivement, j’arrive à la page demandée, comme si j’avais utilisé le moteur de recherche des fonctions PHP.

Ajouter mes idées

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s