YAP : créez vos applications Yahoo!

Mercredi soir, j’ai assisté à une présentation de YAP : Yahoo! Application Platform.

Pour résumer, vous connaissez les applications Facebook ? Ou les Widgets d’Opera ?
C’est le même principe, vous créez des applications pour les utilisateurs Yahoo!

Yahoo App Platform logo

Ce que vous ferez, utilitaire, inutilitaire, jeu ou portage d’une application n’est pas le propos, pour le moment, il s’agit de la plate-forme qui vous permet de réaliser une application.

Voici une présentation succinte de ce que j’ai compris hier soir, je n’ai pas encore eu l’occasion de tester en créant mon application, soyez indulgents avec les coquilles potentielles.

Quel est le principe ?

Pour le moment, il n’y a pas encore de Gallery ou de catalogue des Y!Apps, cela reste donc un peu confidentiel (bien que Yahoo! communique dessus depuis octobre 2008 comme en témoigne ce billet chez Fred Cavazza).
Les utilisateurs de Yahoo! (e-mail, groupes, news, etc.) pourront ajouter à leur page leurs applications – on reste sur le même modèle que Facebook pour le coup. Cela comprend aussi ceux qui bénéficient de la Yahoo! Toolbar dans leur navigateur.

Les applications sont cachés sur les serveurs de Yahoo! pour éviter d’impacter sur votre charge serveur, mais surtout pour ne pas dépendre de vos performances.
De plus, les applications passent par Caja[1], qui ne laisse pas les mauvaises pratiques passer (HTML, CSS et Javascript) pour augmenter la qualité des applications et surtout la sécurité pour les utilisateurs.

Quelles technos ?

Vous pouvez très bien utiliser la stack LAMP + du Javascript pour votre application, vous pouvez aussi utiliser le YML (Yahoo! Markup Language) pour coder votre application.
Les SDK habituels sont également utilisables.

Quelles contraintes ?

Les applications sont dans une iframe, vous ne pourrez donc pas accéder au ou au de l’application.

Comment faire son application ?

En gros, vous créez votre application, soit en PHP chez vous, soit uniquement via le YML, vous la testez sur la plate-forme, et vous la soumettez à l’assurance qualité qui la validera.
Voilà pour le workflow !

Un très bon exemple de conception d’application est présenté…sur le blog de Yahoo! Developer Network : si vous voulez suivre cela de plus près, consultez le portage de Whaddyathink de MySpace à YAP.

Pour les spécs détaillées, la documentation est riche, donc je vous invite à la consulter (ou RTFM). Voici les quelques informations supplémentaires que j’ai glané hier soir.

Référencer son application

Même si le catalogue n’est pas encore en activité, pour que votre application soit trouvable, il vaut mieux remplir tous les champs de description.
Notamment le champ langue, par exemple.

YML ou application PHP ?

Le PHP vous permettra d’être plus fin sur le traitement de ressources externes, mais le YML vous permettra, malgré ses limites pour une application complète, de gérer les inclusions d’Ajax.

Charge sur les images

Christian Hellman nous conseille de positionner les images sur Flickr pour bénéficier de la performance de ce service.

Bref, je vais explorer un peu plus avant cette techno et ses possibilités pour vous faire un compte-rendu.

[1] : Je prépare aussi un article sur Caja

Ajouter mes idées

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s