BarCamp Tech Lyon : un événement VIP en forum ouvert

En juillet, j’ai participé à un Barcamp Tech à Lyon, enfin, je n’appelle pas cela un Barcamp, car il fallait être invité par quelqu’un (cooptation) pour y participer. La raison était le manque de place pour accueillir les trop nombreux motivés.

Avec quelques développeurs PHP, nous sommes allés à la rencontre des autres communautés lyonnaises : il y a avait là lyonrb (Ruby), le JUG lyonnais (Java), le MUG (technologies Microsoft), le CARA (Agilistes) et des développeurs Javascript. La rencontre était organisée par Mix-IT, et se déroulait à l’INSA, sur le campus de la Doua.

Arrivés quelques minutes en avance, nous pénétrons et tombons sur un agiliste en pleine préparation du Forum Ouvert. Proche de l’idée du BarCamp, le forum ouvert a une loi et quatre principes :

La Loi des Deux Pieds

(ou Loi de la Mobilité)

Quand vous n’apprenez plus rien, vous avez le devoir d’utiliser vos deux pieds pour bouger. Du coup, les participants savent que tout un chacun peut bouger à tout moment. Le contrat de présence est ainsi très différent.

  1. Les personnes qui se présentent sont les bonnes.
  2. Ça commence, quand ça commence
  3. Ce qui arrive est la seule chose qui pouvait arriver.
  4. Quand c’est fini, c’est fini.

Je cite ici un document qui raconte une rencontre en forum ouvert qui explique un peu les principes :

Ce qui vous semblait étrange en lisant les affiches un peu plus tôt prend maintenant tout son sens. « Les personnes qui se présentent sont les bonnes » reconnaît que les seules personnes réellement qualifiées ou capables d’accomplir un superbe travail sont celles qui ont l’objectif réellement à cœur et qui choisissent librement d’y participer. « Ça commence, quand ça commence » reconnaît que l’esprit et la créativité ne se conforment pas à un horaire particulier et que pendant que nous sommes ici, il faut garder l’œil ouvert pour les grandes idées et les nouveaux points de vue, qui peuvent surgir à tout moment. « Ce qui arrive est la seule chose qui pouvait arriver » permet à tous et à toutes d’abandonner les « si », « aurait » et « dû » de façon à accorder toute notre attention à la réalité de ce qui arrive ici, maintenant, de ce qui fonctionne et de ce qui est possible, ici, maintenant. Et, finalement, « Quand c’est fini, c’est fini » reconnaît qu’on ne sait jamais combien de temps il faudra pour traiter toutes les facettes d’une question et
rappelle qu’il est plus important de faire le travail que de s’en tenir à un horaire arbitraire. Pris ensemble, ces principes disent « Travaillez fort, soyez attentif, et soyez prêt à être surpris! »

Voilà pour les modalités de la rencontre, je prépare des compte-rendus des discussions auxquelles j'ai participé. Au moment de partir, il pleuvait encore dru. Merci à mon collègue qui nous a ramenés à bon port en voiture.

Et merci à Agnès Crepet et … de Mix IT pour l’organisation de cette rencontre enrichissante.

Un autre billet de compte-rendu par Romain Couturier.

Ajouter mes idées

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s