Mix IT 2014, jour 1 : la conférence lyonnaise où il faut aller

mixit-bannerAssez excitée par l’événement et malgré l’apéro de la veille, j’arrive néanmoins juste à temps pour boire un sacro-saint café avant la Keynote.

La Keynote est le moment de Faire connaissance avec nos voisins de fauteuil, et je tourne la tête pour tomber sur un développeur Clever Age, que j’ai croisé à un mariage récemment (oh, les développeurs deviennent parfois amis dans la vie réelle). Nous parlons durant la minute (timeboxing is not a crime) consacrée, et c’est amusant.
Les présentations en 30 sec (again, timeboxing is not a crime) des conférenciers me permettent de choisir sans avoir à consulter le programme. Evidemment, deux ou trois conférences en parallèle m’intéressent.

Voici mes notes et remarques sur les conférences.

◈ Risk and decisions

par Olav Maassen
visible en vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=ezHBgJiBEsw

☞ Règles pour prendre des décisions

  1. les options ont de la valeur
  2. les options expirent
  3. ne vous engagez jamais tôt à moins que vous ne sachiez pourquoi

Olva Maassen nous a dit de reporter (postpone) chaque décision au plus tard possible et de vivre avec les options ouvertes.
Une option est c’est quand on a le choix, et avoir le choix est plus riche qu’avoir une décision prise.

Pour le logiciel le délai est important : le risque de prendre une décision est celui de la réversibilité.

☞ Exemples de bénéfices d’un choix tardif

  1. Wikispeed, la voiture
    Le moteur a pu être choisi tard et être changé à la dernière minute : meilleur moteur dans la voiture.
  2. Brickell Key (Lean Kanban) Award en cristal gravé
    Fabriquer les pavés en cristal prend 6 semaines et les résultats étaient attendus dans les 2 mois, et le comité ne pouvait se réunir que 2 semaines avant la nomination : ils ont fait fabriquer un trophée par nominé et ont détruit les cristaux des perdants.
    La décision a été ajournée, cela a économisé du temps, même si c’était coûteux en argent.

◈ Looking at the future of UI in Sci-Fi

par Vincent Tourraine

Cette conférence a été une revue de copies d’écrans de films, commentées par l’orateur, concernant les interfaces homme-machine. Par exemple, ont été cités :

  • Alien (1979) Mother computer-room
  • Jurassic Park (1993) la représentation des bâtiments
  • Her (2013) l’oreillette

L’aimable Vincent Tourraine vient de publier un billet reprenant sa conférence, c’est fort intéressant de voir tous ses commentaires sur les UI qu’il a dégotté dans les films de science-fiction de plein d’époques.

◈ Visualization

par Mathias Skarin
Slides à télécharger en PDF

☞ We cant trust our brain : nous ne voyons pas tout, des angles morts à l’effet flickr.
Notre cerveau choisit ce qui est important : nous ne remarquons pas les choses sans importance.
L’orateur nous a présenté quelques expériences de type « Awareness test » : des films où les détails changent et on ne remarque rien du tout. Cela m’a rappelé l’expérience avec le meurtre, du genre Cluedo, ce qui me renvoie, encore et toujours…aux Monty Python et leur sketch d’Agatha Christie.

Attention au stress de l’oeil : quand nous avons des signaux conflictuels, le cerveau prend 3 secondes pour décider ce qu’il va stocker.

La soirée a été sobre pour moi, ne pouvant aller sur la péniche avec les autres.

Ajouter mes idées

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s