Compte-rendu du PHP Tour lyonnais [23-24 juin 2014]

On l’avait bien attendu, ce PHP Tour, puisque je me souviens être allée à Paris seule défendre le dossier, il y a 3 ans. A l’époque, le dossier n’était pas celui attendu et nous avions dû revoir notre copie.
Depuis, j’ai relâché mes responsabilités au sein de l’AFUP pour me concentrer sur d’autres activités (comme la Game Dev Party, par exemple).
Pour ce PHP Tour, ce qui était amusant pour moi, a été de retrouver tous les « copains » de l’AFUP. Après avoir longtemps été du côté de l’organisation, j’avoue que j’ai savouré ma participation en tant que conférencière.

Banniere PHP Tour 2014 j'y serai, sponsor argent eZ Publish

La veille du PHP Tour avait lieu le repas pour les conférenciers, et par un micmac dans ma mémoire défaillante (c’est pourquoi je note tout tout tout), j’ai pensé que ce repas était le soir du premier jour. Heureusement qu’un tweet de Benoît Lévèque m’a remémoré la date…au dernier moment.

J’ai donc cessé ce que j’étais en train de faire, et suis partie dîner avec les autres conférenciers. Ce soir là, la pression atmosphérique était énorme et la chaleur écrasante. Je suis partie tellement à la hâte que j’ai gardé ma « robe du dimanche », et je ne le regrette pas car elle était bien aérée !

Le dîner fût excellent et la compagnie fort agréable. J’ignore si c’était la chaleur ou le vin, mais j’ai eu l’impression que les conférenciers étaient assez excités d’être à Lyon pour le PHP Tour.

Le lendemain, je revêtais ma tenue « corporate », et, parée de mon joli polo orange eZ Systems, je regagnai la Manufacture des Tabacs. Sur place, j’étais la première parmi mes collègues…qui m’avaient demandé de venir en avance pour leur donner un coup de main ! Après avoir attendu un moment mes collègues farceurs, j’ai visité les lieux. J’ai profité d’un peu de café et de viennoiseries, avant de consulter nonchalamment le programme. C’est alors que je me suis rendue compte que j’avais décalé le repas conférencier dans mon esprit mais également le reste du PHP Tour ! Je pensais faire ma conférence le second jour, et en fait c’était le premier.

Du coup, j’ai passé la journée en étant assez stressée et en tâchant, toutefois, de faire bon accueil aux visiteurs de notre stand. Et malgré mon passif en présentation orale, j’avais énormément d’appréhension avant mon passage. A tel point que je n’ai pas eu le coeur à aller écouter mes pairs, incapable de me concentrer sur ce qu’ils racontaient. J’ai assisté à la Keynote de Rasmus Lerdorf, qui a insisté sur le Faire, et agire pour changer. Sa keynote complétait parfaitement le Mix IT.

Le midi, nous avons pu emprunter le superbe stand Microsoft Azure pour présenter la nouvelle interface Admin.

L’après-midi s’est écoulé entre répétitions et chronométrage de ma conférence, réponses aux questions sur le stand, discussions plus ou moins « business » avec les ex-collègues présents.

Ensuite, vint le moment de ma présentation « Pourquoi la documentation compte ? ». J’étais dans une des petites salles, en fin de journée, avec ma conférence sur la Documentation. Nous étions peu dans ce sauna mais les auditeurs étaient attentifs et valeureux.

Assez tendue au départ, une fois lancée, j’étais concentrée sur les messages et notions que je voulais faire passer, entre retour d’expérience et conseils pour avoir une meilleure documentation. J’avais gardé sous le coude quelques sujets que je n’avais pas abordé dans ma conférence, et au final, les questions ont permis de finir en beauté.
Je décerne la palme  de la question à :

« Va-t-on faire du DDD ? Documentation Driven Development ? »

Ma réponse a été que parfois, si le Product Owner est très très détaillé dans ses Stories, on peut arriver à de la DDD. J’ai par exemple eu la chance de travailler avec @samuel_v2 qui fait partie de ces PO qui décrivent le comportement attendu et écrivent quasiment une documentation par Story pour obtenir ce qu’il pense être le mieux pour le logiciel.

IMG_9595_MD

La soirée sur la péniche au Red House s’est déroulée sans moi, obligations familiales oblige. Et le lendemain matin, un peu moins fraîche que la veille, je regagnai notre stand à la moquette orange pour accueillir les visiteurs, après un shoot de carburant, tout de même.

Cette seconde journée a été plus agréable pour moi, le stress étant retombé. Je me suis offert des tee-shirts « Last Night PHP Saved My Life ». J’ai pu aller écouter quelques conférences sur le Monitoring et la Dette Technique. J’y ai découvert des outils, et des idées. Puis j’ai été attentive aux Lightning Talks, qui sont toujours un exercice amusant à regarder. Le périmètre doit être extrêmement limité de manière à ce que l’auditoire profite des 5 minutes allouées.

Mes collègues, Bertrand Dunogier et André Romcke ont fait un Lightning Talk sur le cache d’eZ Publish Platform. Le sujet est passionnant, riche et le format LT ne permet pas forcément de faire comprendre à un public débutant en eZ Publish les subtilités et les forces du cache.

Cependant, j’espère que vous aurez l’occasion d’en savoir plus sur le sujet lors d’un prochain événement. En attendant, il y a la doc !

Advertisements

Ajouter mes idées

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s