Qu’ai-je appris dans mes études supérieures qui me sert encore aujourd’hui ?

Qu’avez-vous appris dans vos études supérieures qui vous serve encore aujourd’hui ?demande Eric Daspet.

Je voudrais répondre à cette question précise car, contrairement à beaucoup de mes collègues passés, présents et futurs(?), je suis allée à l’Université. Vous trouverez sur mon profil LinkedIn/Viadeo le détail de mon cursus.

J’ai appris l’usage de Linux, ce qu’est l’opensource, lire des textes de lois (pour lire le code du travail) et les comprendre, faire une synthèse de mes idées, et à l’inverse développer mes idées, présenter à l’oral devant un public pas intéressé, travailler en binôme ou en petit groupe, lire la doc/chercher de l’aide, préparer mon boulot avant de m’y mettre, être fière de mon boulot, et LE truc précieux : faire des sauvegardes de mon travail. Cela me sert encore aujourd’hui dans mon métier.

Woman in Blue Reading a Letter, Johannes Vermeer painting

Johannes Vermeer [Public domain], via Wikimedia Commons

Ah je n’ai pas été en école d’ingé mais à la fac, c’est peut-être le détail. Les élèves en école d’ingénieur que j’ai côtoyé étaient parfois un peu trop choyés pour se rendre compte de la chance qu’ils avaient au niveau des moyens fournis.

Sur les savoirs plus informels, qui me servent encore, mais pas forcément dans mon métier, j’ai appris à m’y retrouver sur un campus universitaire et cela m’a appris à m’orienter (parfait quand tu es formatrice/consultante et que ton lieu de travail n’est pas fixe) et à demander mon chemin pour être à l’heure, boire du café, ne pas préjuger des compétences des gens selon leur apparence (quand le sysadmin de ton université ressemble à un clochard et le prof de réseaux à un poivrot, au hasard), écouter et prendre des notes (utile durant les conférences), mémoriser des tas de trucs grâce à des techniques de mémorisation, apprécier le bon café, partager l’information, et dénicher les bons livres dans les bibliothèques.

Investir et former

Même le stage de fin d’étude n’est qu’une autorisation à être un peu moins productif ou à passer quelques jours à lire des documentations.

Hé bien, là encore, mon stage de fin d’études a été prétexte à une offre d’embauche, et j’ai mis les mains dans le code, si je puis dire, sur une partie annexe et non-commerciale du projet.

FEMA - 19762 - Photograph by Greg Henshall taken on 11-28-2005 in Louisiana

Je comprends néanmoins ce que soulève Eric Daspet comme problème : l’investissement (monétaire, eh oui) sur les savoirs et le fast-savoir.
Les formations sont très bien comme démarreurs, ensuite, il vous faudra digérer tout ce qui a été vu, le refaire. Ce n’est pas après quelques jours sur une technologie ou une méthode que vous serez au point. Pire, il faudra être confrontée à l’échec pour apprendre. (Comment croyez-vous que j’ai appris pour les sauvegardes ?)
Et dans le pire des cas, il est attendu que vous sachiez déjà, ou que vous soyiez prêt à vous former par vous-même, sur votre temps personnel.

C’est un sujet de longue haleine, sur lequel je peine à me faire un avis, la veille techno sur temps de travail et hors temps de travail, donc je ne développerai pas mes idées maintenant.

Publicités

Ajouter mes idées

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s